PORTO RICO – Une communauté fédérée autour de l’environnement et de la culture

Casa Pueblo (maison du peuple en Français), est située à Adjuntas, au coeur des montagnes Portoricaines. Dans les années 70, un groupe de citoyens fait face à un projet de mines à ciel ouvert porté par le gouvernement, qui pour du cuivre, de l’argent et de l’or, allaient menacer la qualité de l’eau pour une grande partie du pays.

Après 15 ans de lutte, le projet est abandonné et la forêt préservée. Casa Pueblo devient alors fer de lance de la protection environnementale dans le pays. L’organisation citoyenne permet de créer des zones protégées, lutte contre d’autres grands projets, et aujourd’hui, Casa Pueblo est devenue un véritable lieu d’éducation à l’environnement et à la citoyenneté, autonome en énergie grâce à ses panneaux solaires.

 

Porto Rico est un petit territoire qui comprend près de 3,5 Millions d’habitants, et l’un des pays les plus riches des Caraïbes. Alimenté à 90% par des énergies fossiles, c’est de manière générale un territoire très dépendant des produits d’importations.

Suite à une lutte envirommentale contre un projet minier destructeur de la biodiversité centrale du pays est né le projet Casa Pueblo. Il a permis le développement d’une économie communautaire, qui souhaite montrer que l’auto-suffisance énergétique et alimentaire est possible. Grâce à une installation photovoltaïque, Casa Pueblo produit plus d’énergie qu’elle en consomme.

L’objectif de Casa Pueblo est également d’éduquer, et développer la conscience écologique des générations futures, en liant les initiatives culturelles (école de musique, radio locale, spectacles…) aux initiatives environnementales (culture en hydroponie, entretien et connaissance de la forêt, énergie renouvelable…).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *