CUBA – Projet solaire communautaire

A Cuba, le blocus économique a développé une grande culture de la débrouillardise, tout réparer, ne rien jeter. Le prix de l’énergie y est régulé par l’État pour assurer un confort à tous. Mais cette faveur n’est pas sans conséquences. Les Cubains n’ont aucun souci à consommer sans modération l’électricité, et donc pas spécialement d’intérêt non plus à passer aux énergies renouvelables. Si ce n’est par conscience écologique!

Ainsi par exemple, à Cuba nous avons vu beaucoup de scooters électriques. Mais l’électricité vient du pétrole via des centrales thermiques au rendement très mauvais. Une aberration, alors qu’ils pourraient directement utiliser des scooters à essence.

Tout comme les politiques françaises incitatives sur l’énergie ont encouragé le développement tant des véhicules diesel que du nucléaire!

Cliquez ci-dessous pour voir notre vidéo sur un projet de chauffe-eaux solaires thermiques!

Le projet Pedro Pi, à Cuba, vise à faire des habitants des acteurs de la transition énergétique, en les impliquant directement dans l’installation de leurs sources d’eau chaude renouvelable, via des panneaux solaires thermiques sur les toitures des immeubles. Ce projet pilote est orchestré par un cabinet gouvernemental, cependant assez libre dans ses actes. La population est alors pleinement sensibilisée et consciente des conditions d’utilisation de cette énergie.

Ces initiatives rencontrent quelques difficultés d’ordre sociologique. Le prix de l’électricité est artificiellement très bas à Cuba, ce qui limite l’intérêt économique de ce genre de technologie pourtant facilement accessible techniquement.

De plus, des erreurs ont été commises, notamment la provenance des panneaux (chine) qui ne permettent pas aux habitants de se procurer les pièces de rechange. L’entretien est alors compliqué, malgré les compétences des cubains, les pros du bricolage.

 

One Reply to “CUBA – Projet solaire communautaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *