[REE] Etape 1 : Grési21 (Grésivaudan)

Depuis le 16 mars 2022, j’ai commencé le voyage autour de mon projet “Repenser l’énergie ensemble”. Pour rappel, ce dernier consiste en un voyage à travers les projets citoyens d’énergie en France et en Europe. Ces projets sont impulsés par une dynamique citoyenne et ont pour but de se réapproprier des moyens de production d’énergie. Ils émergent depuis les années 1970, mais un regain important existe depuis plusieurs années, notamment face à la crise écologique.

En stop, en bus ou en train, à travers le Diois, l’Ecosse et bien d’autres territoires, je me lance pendant cinq mois dans une itinérance à travers les lieux et les personnes qui ont construit ces projets afin de découvrir, questionner et créer du récit autour de ces nouvelles pratiques. Au retour de cette itinérance, une exposition photo à Grenoble aura pour objectif de partager les différentes énergies citoyennes dont il a pu être témoin. Pour immerger un peu plus le visiteur dans ce voyage, un univers musical accompagnera l’exposition, constituée de fragments sonores qui auront été enregistrés pendant le projet.

Première étape de mon itinérance dès le lendemain de la fin de mon stage !

Je me rends le mercredi 16 Mars 2022 chez Clémence, responsable animation/communication du projet Grési21, ou également nommé Centrales Villageoises du Grésivaudan.

Lire la suite …

[REE] Etape 0 : Energ’Y Citoyennes et ForestEner (Grenoble)

Depuis le 16 mars 2022, j’ai commencé le voyage autour de mon projet “Repenser l’énergie ensemble”. Pour rappel, ce dernier consiste en un voyage à travers les projets citoyens d’énergie en France et en Europe. Ces projets sont impulsés par une dynamique citoyenne et ont pour but de se réapproprier des moyens de production d’énergie. Ils émergent depuis les années 1970, mais un regain important existe depuis plusieurs années, notamment face à la crise écologique.

En stop ou en train, à travers le Diois, l’Ecosse et bien d’autres territoires, je me lance pendant cinq mois dans une itinérance à travers les lieux et les personnes qui ont construit ces projets afin de découvrir, questionner et créer du récit autour de ces nouvelles pratiques. Au retour de cette itinérance, une exposition photo à Grenoble aura pour objectif de partager les différentes énergies citoyennes dont il a pu être témoin. Pour immerger un peu plus le visiteur dans ce voyage, un univers musical accompagnera l’exposition, constituée de fragments sonores qui auront été enregistrés pendant le projet.

Mais, en réalité, ce projet a déjà commencé dès février 2022. En effet, avant d’aller voir ce qu’il se passe ailleurs, il me paraissait cohérent d’aller voir ce qu’il se passe où j’étais, c’est-à-dire à Grenoble. La métropole grenobloise et ses environs ont vu naître le projet citoyen d’énergie Energ’Y Citoyennes (dont le Y symbolise le Y géographique grenoblois) autour du solaire citoyen ainsi que ForestEner autour des chaufferies citoyennes. 

Lire la suite …

La COP26 des Vagabond·es de l’énergie

Point de naïveté pour Antoine Froehlicher et Clément Bresciani, partis courageusement traverser l’Angleterre et l’Ecosse en auto-stop jusqu’à Glasgow pour participer à la COP26. Le rendez-vous mondial et annuel du climat regroupe 196 pays qui peinent à s’accorder, et même si la curiosité d’être au coeur du rassemblement piquait les deux baroudeurs, ils nourrissaient peu d’espoir du côté des négociations. Cependant, c’est une mission de sensibilisation bien précise que les deux compères se sont donnés : expliquer les causes et conséquences de la crise climatique au plus grand nombre, grâce à un outil devenant peu à peu célèbre dans le monde entier : la fresque du climat.

750 km d’auto-stop entre Newhaven et Glasgow en deux jours pour Antoine et Clément !

La COP ou l’archétype du greenwashing

Le greenwashing n’est peut-être même pas le bon terme tellement certains exposants de la greenzone (ouverte au grand public) présentaient des solutions incompatibles avec la lutte contre le réchauffement climatique, voire carrément des stands hors sujet. Si bien que Les Vagabond.es de l’énergie ont à leur retour publié un album spécial sur leur page facebook « Notre musée des horreurs de la COP26 » dont voici les exemples les plus frappants.

Lire la suite …

Départ d’un nouveau Vagabond pour le Maroc début Novembre 2021

Moi Robin, 25 ans ½, 1,81 m, et tout nouveau Vagabond, pars pour plusieurs mois en Afrique étudier des projets tournés vers la transition énergétique.

Récemment devenu Ingénieur dans le domaine de l’Energie, j’ai rejoint l’association qui est en accord avec mes valeurs et mes passions : le voyage durable et l’observation de projets d’énergie à travers le monde.

L’important n’est pas la destination, mais le voyage, et surtout les rencontres qu’il occasionne. Pour cela, rien de mieux que le stop. Ce moyen de transport permet d’être ouvert aux opportunités et de prendre le temps d’apprécier les échanges. Il permet alors de découvrir des modes de vie, des façons de penser autrement, et donc de se reconnecter aux autres et à soi-même.

J’ai démarré cette aventure à Belfort le 15 octobre 2021 pour observer un premier projet : la construction de la boulangerie de Paul à Delle. Je l’ai longuement interviewé, ainsi que son ami Michel, qui s’occupe des Jardins partagés de la ville. Un audio et un article écrit sortiront le moment venu. 😉 Permaculture, fabrication artisanale du pain, et partage sont les premiers thèmes de mon voyage !

Début novembre, je prends la route pour Lisbonne où je chercherai à faire du bateau-stop pour rejoindre un pays de cœur : le Maroc ! J’espère y découvrir une diversité de solutions énergétiques. Outre la technique, ce qui m’intéresse est de contextualiser une solution qui dépend des conditions physiques et de la culture d’un pays. Je souhaiterai également comprendre les rapports sociaux et la place du citoyen dans ces projets. Enfin, j’essaierai d’analyser au mieux les impacts écologiques en retraçant le cycle de vie des technologies utilisées.

Pour me suivre, je publierai fréquemment des articles écrits et des audios interviewant les parties prenantes des projets sur la page Facebook « Vagabonds de l’Energie ». J’en profiterai pour donner des nouvelles de mon périple à travers l’Afrique ; des découvertes et des aventures s’en suivront. Je parlerai également de mes réflexions plus profondes.

J’ai hâte de vous partager tout ça et d’échanger avec vous !

Des cookies solaires en Normandie !

Le mois de mars 2021 a été l’occasion pour notre association de tester Hélianthe la vagabonde, le four solaire installé sur remorque, auprès du jeune public des écoles de Louviers (27).

24 classes du CP à la 5ème, 24 demi-journées d’animation, plus de 600 cookies cuisinés (et mangés !). Retour sur cette grande opération avec deux articles de la presse locale :

Rediffusion du Webinaire – Les dialogues de la transition

Le 27 janvier dernier, nous organisions un échange en ligne entre deux communes franco-allemandes, Malaunay (France) et Saerbeck (Allemagne).

La thématique de la rencontre : le témoignage de ces deux communes pionnières de la transition énergétique avec une dynamique locale d’implication des citoyens et citoyennes.

La rediffusion de ce webinaire est maintenant disponible sur notre page YouTube, sous-titrées en français et allemand.

Bon visionnage !

Retour sur le festival – Les Virées Alternatives #3 du 18 au 20 septembre 2020

Plus de 1300 visiteurs en 3 jours ! Malgré le contexte sanitaire complexe, le festival a bien eu lieu. Et le public était au rendez-vous. Retour en images sur 3 journées intenses, constructives, positives et festives.

Le week-end fût rythmé par diverses interventions, allant du sujet de la qualité de l’eau de la Seine aux plantes médicinales, en passant par la permaculture, la déforestation ou encore les indigènes en Amazonie.

Des sujets abordés par des voyageurs alternatifs passionnés par l’aventure, la découverte, l’apprentissage et la transmission !

Toutes les interventions ont été filmées, retrouvez-les ci-dessous :

Une grande conférence co-organisée avec Alternatiba Rouen a été l’occasion de parler du « monde d’après » avec des intervenants d’ONG nationales. Le sujet de l’emploi dans la transition était central. Les Vagabonds de l’énergie animaient cette conférence par des extraits vidéos des 4 coins du monde :

Des concerts ont animé le weekend grâce aux groupes Radix, Swing276 et Captain Sparks & Royal Company. Merci à eux d’avoir rythmé nos soirées et de nous avoir donner l’occasion de revivre des moments « d’un autre temps » en cette année 2020 si spéciale :

La Roulotte Scarabée est intervenue durant le week-end. À travers un atelier participatif de création, ils ont permis d’inventer avec les enfants des alternatives à l’avion.

La compagnie de théâtre l’Arrozoir, inventeurs du « théâtre itinérant d’investigation anthropologique », proposait aux visiteurs de prendre part à une enquête sociale, qui les invitait à se questionner sur leur position et leur prise de décision dans la vie démocratique, à travers un témoignage issu de leur voyage en Amérique latine :

Vous avez pu découvrir en avant-première notre four solaire Hélianthe la Vagabonde, et pour les plus chanceux d’entre vous, déguster nos délicieux cookies normands (et ce n’est pas nous qui le disons !) :

Un grand merci à tous nos partenaires : Alternatiba Rouen, La Friche Lucien, la Ville de Rouen, la métropole Rouen Normandie, Zéphir Audio, Biocoop Rouen Jeanne d’Arc.

Rendez-vous pour la prochaine édition en 2022 !

Lire la suite …

Reportage – BRÉSIL – Grand barrage : quelles conséquences ?

Le Brésil est un pays-continent. C’est 14 fois la France en superficie. Pour alimenter sa population en électricité, le gouvernement a choisi un modèle basé sur les ouvrages hydroélectriques : les barrages.

Les grands barrages peuplent le territoire brésilien et particulièrement en Amazonie. Un projet tentaculaire, qui a mis des décennies à voir le jour et qui a beaucoup fait parler de lui, c’est le barrage du Belo Monte.

Quelles sont les conséquences d’une telle construction pour les populations vivants autour de ce barrage ? L’énergie renouvelable protège-t-elle l’environnement ?

Activez les sous-titres !

N’hésitez pas à aimer, partager si la vidéo vous a plu.

COREE DU SUD – De l’huile usagée au Biodiesel

Corée du Sud – Nonsan, Chungcheong – août 2017 – voyage de Clément et François

La Corée du Sud est un pays extrêmement moderne, organisée autour de sa capitale surpeuplée, Seoul. Autour, la campagne est moins électronique et a su conserver un fonctionnement relativement traditionnel.

Les agriculteurs sont cependant confrontés aux mêmes problématiques qu’ailleurs, avec entre autres préoccupations l’accès à l’énergie pour faire fonctionner les machines et engins agricoles.

Comme dans la plupart des pays occidentaux, En Corée du Sud les citoyens s’intéressent de plus en plus à l’écologie et à la recherche d’une indépendance énergétique. Ainsi, des initiatives voient le jour, à l’image de cette formation pour apprendre à fabriquer du biodiesel soi-même, à partir d’huile végétale recyclée.

[N’oubliez pas d’activer les sous-titres en bas à droite de la vidéo]

Nouvelles d’un vagabond confiné

Vous vous êtes peut-être demandé ce que devient un vagabond en période de crise sanitaire comme celle que nous vivons aujourd’hui ! 
Voilà quelques nouvelles de mon périple. 

 

      Lorsque les premières mesures de confinement et de fermeture des frontières ont été prononcées à la mi-mars, je me trouvais encore au Danemark, où je travaillais déjà depuis un mois en tant que volontaire à la ferme biologique de Svanholm. À ce moment, je préparais Lire la suite …